NOUVELLES

GB: nouveau largage d'aide humanitaire en Irak

14/08/2014 04:05 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Le Royaume-Uni a procédé dans la nuit de mercredi à jeudi à de nouveaux largages d'aide humanitaire aux civils poursuivis par les jihadistes dans le nord de l'Irak, a annoncé jeudi le ministère du développement international.

Au total, deux Hercule C130 ont largué 2.400 conteneurs réutilisables de purification d'eau remplis de 13.200 litres d'eau potable et 480 abris, a indiqué Justine Greening, la ministre britannique chargée du Développement international.

Il s'agit de la quatrième opération de ce type depuis le week-end dernier. Au total, le Royaume-Uni a livré plus de 48.000 litres d'eau potable, plus d'un millier de lampes marchant à l'énergie solaire et pouvant également servir à recharger des téléphones portables ainsi qu'un millier d'abris visant à se protéger de la chaleur, alors que les températures dépassent les 40 degrés Celsius.

La presse britannique rapportait également jeudi que des forces spéciales britanniques avaient été déployées dans le nord de l'Irak afin d'évaluer la situation des réfugiés, dans la perspective d'une possible opération américaine d'évacuation.

Une opération qui a été qualifiée dans la nuit de mercredi à jeudi par le Pentagone de "beaucoup moins probable".

Une vingtaine de soldats américains qui ont effectué mercredi une mission de reconnaissance sur place ont rapporté qu'il y avait "beaucoup moins de Yazidis sur le mont Sinjar" que ce qu'on avait craint et qu'ils vivaient "dans de meilleures conditions" que prévu, a affirmé dans un communiqué le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby.

Mercredi, le Premier ministre britannique David Cameron, tout juste rentré de vacances, avait annoncé que le Royaume-Uni "contribuerait" au sauvetage des yazidis chassés par les jihadistes de l'Etat islamique.

"Des plans précis ont été adoptés et le Royaume-Uni y participera, tout comme il l'a fait en envoyant des avions et de l'aide britannique afin d'aider à survivre ces personnes, alors qu'elles se trouvent dans une situation désespérée", avait déclaré David Cameron.

Londres a également annoncé mardi soir acheminer aux forces kurdes du "matériel militaire fourni par d'autres Etats contributeurs" afin de les aider à faire face à l'offensive jihadiste, tout en continuant d'écarter toute participation aux frappes aériennes américaines.

La France va livrer des "armes sophistiquées" aux Kurdes d'Irak, a également déclaré mercredi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

Les ministres européens des Affaires étrangères doivent se réunir vendredi en urgence à Bruxelles sur la crise en Irak.

mc/ros

PLUS:hp