NOUVELLES

Cincinnati : Milos Raonic passe en quarts de finale

14/08/2014 06:49 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT
Jonathan Moore via Getty Images
CINCINNATI, OH - AUGUST 13: Milos Raonic of Canada serves against Robby Ginepri during a match on day 5 of the Western & Southern open at Linder Family Tennis Center on August 13, 2014 in Cincinnati, Ohio. (Photo by Jonathan Moore/Getty Images)

MASON, États-Unis - Milos Raonic a déclaré qu'il s'était présenté sur le court en affichant une mauvaise attitude, et ça lui a presque coûté le match. Le puissant service du Canadien, cinquième tête de série, l'a toutefois sauvé.

Raonic a confirmé sa victoire en décochant son 30e as du match, en route vers un gain à l'arraché de 6-7 (7), 6-3, 7-6 (4) contre l'Américain Steve Johnson, jeudi. Il a du même coup obtenu son laissez-passer pour les quarts de finale de l'Omnium Western & Southern.

L'Ontarien a reconnu que son service avait été efficace, mais que la piètre qualité générale de son jeu lui avait «compliqué» la tâche.

Raonic a dû prévaloir au bris d'égalité ultime, après avoir commis trois doubles fautes alors qu'il servait pour le match à 5-4 au troisième set. Au bout du compte, le tennisman de 23 ans a gagné les quatre derniers points du bris d'égalité, couronnant sa victoire avec un dernier as.

«Mon attitude n'était pas très bonne lorsque j'ai servi pour la première fois pour le match, a raconté Raonic. Ça s'ajoutait à tout le reste et ça m'a rendu la vie très difficile, en me mettant beaucoup de pression sur les épaules. Je jouais de façon trop négative.

«Johnson a pris les devants à quelques reprises, mais il ne s'est jamais éloigné. Je me suis simplement compliqué la tâche à de nombreuses reprises. J'aurais de toute évidence préféré obtenir mon dernier as à 5-4 au troisième set.»

Raonic affrontera vendredi la 15e tête de série Fabio Fognini, qui a pris la mesure de Lu Yen-Hsun 3-6, 6-3, 6-3. Il a indiqué que le creux de vague qui l'a affecté jeudi n'est qu'un problème temporaire.

«C'est le problème de Milos, nous en avons discuté des centaines de fois, a-t-il commenté. La beauté du tennis, c'est que lorsque tu gagnes, tu peux toujours t'améliorer le lendemain.»

Raonic a perdu le premier set en 45 minutes. Johnson l'a emporté au bris d'égalité, lorsque le lob de Raonic a abouti au-delà de la ligne de fond.

Au deuxième set, le Canadien a entamé sa remontée en réalisant un bris qui lui donnait les devants 2-0. Il a ensuite créé l'égalité à un set partout en décochant un coup gagnant le long de la ligne, sur sa deuxième balle de manche.

Le troisième n'a pas été de tout repos pour Raonic, qui a commis de nombreuses erreurs en plus de devoir composer avec la ténacité de son adversaire. Au bris d'égalité, Raonic a profité du coup droit de Johnson qui a terminé sa course dans le filet pour prendre les commandes 6-4, et il a scellé l'issue de la rencontre dès le point suivant.

Raonic, le dernier tennisman canadien toujours en lice en simple, participera à son deuxième match de quarts de finale à Cincinnati après 2012, alors qu'il s'était incliné devant le Suisse Stanislas Wawrinka.