NOUVELLES

Suisse : déraillement spectaculaire d'un train dû à un glissement de terrain

13/08/2014 01:04 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Le déraillement spectaculaire d'un train dans les montagnes de l'Est de la Suisse, à la suite d'un glissement de terrain, a fait onze blessés, dont cinq graves, mais par miracle aucun des 200 passagers à bord n'y a trouvé la mort.

Le train assurait la liaison entre la célèbre station d'altitude et de sports d'hiver de Saint-Moritz et Coire via Chur, a indiqué la police. Deux Japonais et un Australien figurent parmi les blessés, les autres sont des Suisses, a-t-on précisé de même source.

Les opérations de secours ont été difficiles compte tenu de la nature du terrain. Les blessés ont dû être hélitreuillés par hélicoptères pour être conduits à des ambulances. Les passagers indemnes ont dû marcher le long de la voie avant de rejoindre une route pour monter à bord d'autocars, le lieu de l'accident étant inaccessible pour les véhicules. En fin d'après-midi la police a indiqué que tous les passagers avaient été secourus.

L'accident s'est produit à 12H45 (10H45 GMT) à flanc de montagne, le long de l'Albula, avec en contrebas du ravin un lac de rétention. L'accident a eu lieu entre deux tunnels à environ deux kilomètres de la gare de Tiefencastel.

Par miracle aucune des deux voitures, qui ont déraillé, n'a chuté jusqu'au fond du ravin, l'une d'elles a été retenue une dizaine de mètres en contrebas de la voie par des arbres. Les secouristes ont dû la sécuriser pour éviter qu'elle ne poursuive sa chute. Par précaution des plongeurs s'étaient joints aux secouristes au cas où une voiture tomberait dans le lac.

De fortes pluies s'étaient abattues dans la région : MétéoSuisse a enregistré des précipitations de l'ordre de 50 litres d'eau par mètre carré depuis minuit, soit l'équivalent de la moitié des précipitations mensuelles.

Quatre hélicoptères médicalisés ont été dépêchés sur les lieux de l'accident par la Rega, a indiqué à l'AFP la principale société de secours aérien suisse.

Selon des photos réalisées depuis un hélicoptère par un photographe de l'AFP une voiture est suspendue dans le vide, accrochée à des arbres après une chute de 10 à 20 mètres, une autre voiture pend à moitié dans le vide, la motrice ayant heurté un amas de terre et de rochers. Le remblais a disparu derrière la motrice, emporté dans le ravin. Les cinq voitures à l'arrière du train sont toujours sur la voie.

Les Suisses demeurent les champions du monde de la distance parcourue en train. En 2013, ils ont parcouru en moyenne 2.307 kilomètres dans l'année (+1,45% par rapport à 2012). C'est près de 400 km de de plus que les Japonais, deuxième au classement, selon des statistiques de l'Union internationale des chemins de fer, publiée mercredi.

En juillet l'année dernière un train régional Payerne-Lausanne et un RegioExpress étaient entrés en collision à Granges-Marnand. Le mécanicien était mort sur place et 26 personnes avaient été blessées, dont six grièvement.

Lundi dernier un minibus a heurté un train à Wolfenschiessen, dans le centre de la Suisse, sur un passage à niveau non gardé. A bord du minibus, trois touristes israéliens ont péri et cinq autres ont été grièvement blessés.

jwf-nl-pjt/sym

PLUS:hp