NOUVELLES

Rafale: les négociations avec Dassault sont "complexes" mais continues, assure l'Inde

13/08/2014 05:49 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Les négociations entre l'Inde et la France sur la vente de 126 avions de combat Rafale à New Delhi sont complexes mais toujours en cours, a reconnu mercredi le ministre indien de la Défense, Arun Jaitley.

Les négociations pour la fourniture de 126 avions de combat Rafale fabriqués par Dassault Aviation, en phase finale depuis janvier 2012, piétinent.

Le contrat d'environ 12 milliards de dollars (9 milliards d'euros), implique un partage de la technologie et de la production de la plupart des avions en Inde.

"Etant donnée la complexité du dossier, le processus de négociations avec Dassault Aviation sur plusieurs aspects de la proposition commerciale et les clauses d'un projet de contrat continuent", a déclaré le ministre, membre du nouveau gouvernement de droite, devant le Parlement indien mardi soir.

En visite fin juin à New Delhi, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s'était déclaré "confiant" dans l'évolution rapide des discussions.

Le contrat agréé par le précédent gouvernement indien prévoit la livraison de 18 Rafale "clé en main" avant 2015. Les 108 restants seraient produits en Inde par le groupe aéronautique Hindustan Aeronautics Ltd.

Avant d'entrer en négociations exclusives avec Dassault, l'Inde, qui cherche à remplacer ses chasseurs russes MIG vieillissants, avait notamment écarté les offres de Boeing et Lockheed Martin.

Les Etats-Unis ont détrôné la Russie et sont devenus le premier fournisseur d'armement à l'Inde. La France et Israël se classant 3e et 4e.

pmc/tha/kjl/gab/fw

PLUS:hp