NOUVELLES

Prix du gaz: le patron d'EON confiant que Gazprom respectera ses contrats

13/08/2014 05:28 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Le patron d'EON, premier énergéticien européen, est convaincu que les prix de l'énergie garantis par des contrats d'approvisionnement avec les fournisseurs russes n'augmenteront pas, nonobstant les menaces de Moscou.

"J'en suis sûr, les prix garantis par contrat ne bougeront pas", a affirmé Johannes Teyssen mercredi lors d'une conférence téléphonique sur les résultats financiers du groupe allemand.

Les prix facturés par les fournisseurs de gaz et de pétrole russe "ne sont pas fixés de manière unilatérale d'après de quelconques critères politiques pour faire plaisir aux uns ou aux autres", a poursuivi le dirigeant.

Sur fond de crise ukrainienne, l'Union européenne et les Etats-Unis ont décrété fin juillet des sanctions économiques à l'égard de Moscou. En retour, le pouvoir russe a brandi la menace de prix de l'énergie en hausse pour les clients européens, gros consommateurs notamment de gaz russe.

Mais une grosse partie des approvisionnements en gaz russe est régie par des contrats de long-terme à prix garanti, et Gazprom, le fournisseur russe, a tout à fait à coeur de respecter ses engagements, a affirmé M. Teyssen.

EON lui-même se procure entre un tiers et la moitié de son gaz en Russie. Le groupe, qui est également présent sur place avec plusieurs centrales électriques, a affirmé que "les molécules (de gaz) et l'argent circulaient" normalement en Russie, et s'est dit confiant de pouvoir "continuer à travailler avec succès avec les entreprises russes".

"Au vu de l'état des stocks (européens) de gaz à l'heure actuelle, je ne m'attends pas à des problèmes d'approvisionnement (en gaz) l'hiver prochain", a dit M. Teyssen, alors que la Russie a déjà coupé le gaz à l'Ukraine, par laquelle transite une grosse partie du gaz à destination de l'Union européenne. La situation pourrait être plus critique pour certains pays du sud-est de l'Europe, entièrement dépendants des livraisons de Moscou, a-t-il reconnu.

mtr/bt/fw

PLUS:hp