DIVERTISSEMENT

L'Espace GO dévoile sa programmation 2014-2015 et sa nouvelle artiste en résidence, Évelyne de la Chenelière (VIDÉOS/PHOTOS)

13/08/2014 03:58 EDT | Actualisé 13/08/2014 04:04 EDT

Anne-Marie Cadieux, Céline Bonnier, Magalie Lépine-Blondeau, Sylvie Léonard, Pierre-Yves Cardinal, Denis Bernard, Macha Limonchik, Serge Denoncourt, Larry Tremblay et Claude Poissant sont les figures principales de la saison 2014-2015 de l’Espace GO, qui marquera un nouveau cycle d’artiste en résidence, confié à Évelyne de la Chenelière.

Choisie par la directrice du théâtre, Ginette Noiseux, Évelyne de la Chenelière succède à Sophie Cadieux pour une résidence de trois ans. L’actrice et auteure veut questionner la façon d’envisager la langue et la grammaire, en imaginant des projets autour de la thématique « écrire de toutes ses forces ».

« Durant la résidence, je veux m’inscrire physiquement et matériellement dans le théâtre, comme une façon de symboliser mon engagement, dit-elle. J’ai envie d’exposer l’acte d’écrire en écrivant à l’Espace GO et en laissant visible mes ratures, mes ratages, mes repentirs et mes recommencements. »

En plus d’avoir les clés du théâtre et d’y laisser sa trace de façon permanente, la créatrice profite d’une des trois cartes blanches de la saison, en répondant à trois désirs : revisiter le roman Vers le phare de Virginia Woolf, jouer avec Anne-Marie Cadieux et être dirigée par Denis Marleau, dans Lumières, Lumières, Lumières (11 novembre au 6 décembre 2014).

« Je fais un compte-rendu artistique de ma relation avec le roman, qui traite de notre rapport au temps et à la beauté, souligne de la Chenelière. Parmi les nombreux personnages de l’histoire, je me suis concentrée sur deux femmes qui sont en quête de transformation du réel. Madame Ramsay (Cadieux), une dame dévouée au mariage, à la vie de famille et aux tâches domestiques, et Lily Briscoe (de la Chenelière), une femme qui refuse ce genre de vie et qui recherche la beauté en peinture. »

Denoncourt et Bonnier à nouveau réunis

Près de trois ans après avoir offert l’incandescente Christine, la Reine-Garçon au TNM, Serge Denoncourt et Céline Bonnier se réunissent dans Un show nommé désir (20 janvier au 14 février 2015). Ensemble, ils exploreront le désir sexuel des quidams, des acteurs sur scènes et celui des personnages mythiques d’Un tramway nommé désir. « Les artistes vont se révéler plus que d’habitude sur scène », a révélé le metteur en scène dans une vidéo projetée lors du lancement. Magalie Lépine-Blondeur, Éric Robidoux, Dany Boudreault et Jean-Moïse Martin complètent la distribution.

Le texte se poursuit après la vidéo:

Les comédiens québécois Sylvie Léonard et Pierre-Yves Cardinal travailleront avec les Français Marc Laimé (texte et mise en scène) et Marie-Sophie Ferdane (actrice), dans une coproduction qui mènera la pièce Deux voyages de Suzanne W. au Théâtre Nationale de Chaillot à Paris et à l’Espace GO (5 au 23 mai 2015). « La base du travail de Marc est un road trip de 3200 km qu’il a fait récemment dans le Grand Nord québécois, à la poursuite de son histoire et de ses personnages, explique Ginette Noiseux. On va suivre l’histoire d’une femme dont les enfants ont quitté pour l’université et qui décide de partir sur la route. En chemin, elle rencontre un auto-stoppeur qui lui demande d’aller dans le Grand Nord pour retrouver la femme qu’il aime. »

En résidence à l’Espace GO depuis 20 ans, le Théâtre PàP a profité du lancement de la nouvelle saison pour annoncer que Catherine Lafrenière, fidèle collaboratrice depuis une décennie, devenait la codirectrice artistique de la compagnie. Elle travaillera ainsi aux côtés de Patrice Dubois, qui a pris la relève de Claude Poissant, lorsque ce dernier a été nommé directeur du Théâtre Denise-Pelletier au printemps dernier. Le PàP a également invité la compagnie Orange Noyée, dirigée par Mani Soleymanlou, à partager ses bureaux à l’Espace GO.

espacego

Le Théâtre PàP présentera aussi une nouvelle création, Grande Écoute (24 février au 21 mars 2015), un texte de Larry Tremblay. « Concrètement, il s’agit d’une satire sur les talk-shows, où l’on va présenter des émissions, les coulisses, les invités que rien ne rejoint et la vie de l’animateur, qui est beaucoup plus cruel au quotidien qu’à l’écran », explique l’auteur. La mise en scène sera signée par Claude Poissant.

grande écoute

Le Théâtre de l’Opsis, dirigé par Luce Pelletier, célèbre ses 30 ans en réunissant 30 acteurs sur scène, afin de plonger dans la réalité des prisons soviétiques de l’époque stalinienne. Dans Le Vertige (9 septembre au 4 octobre), on retrouvera entre autres Louise Cardinal, Olivier Morin et Catherine Proulx-Lemay.

L’Espace GO accueillera également deux spectacles de Danse Cité, Les méandres de Little Lady (26 février au 7 mars 2015) et À travers la pared (1er au 11 avril 2015).

INOLTRE SU HUFFPOST

L'Espace GO dévoile sa programmation 2014-2015