NOUVELLES

Catastrophe nucléaire de Tchernobyl: les écoles abandonnées de Pripyat (PHOTOS)

13/08/2014 03:19 EDT | Actualisé 13/08/2014 03:37 EDT
Michael Kötter

Avant 1986, environ 50 000 personnes y vivaient. Puis, Pripyat, ville fondée en 1970 afin de devenir la 9e cité nucléaire de l'URSS, a été victime d’un désastre nucléaire le 26 avril: le réacteur No. 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait à 15 km de là.

La ville qui servait à héberger les travailleurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl est devenue une ville fantôme en l’instant de quelques jours.

Vingt-huit ans plus tard, bien que l’endroit soit considéré sécuritaire et que l’obtention d’un permis de visite ne soit pas si difficile, les visiteurs ne sont pas autorisés à accéder à la majeure partie des lieux, les immeubles étant trop endommagés et à risque de s’effondrer à tout moment.

Parmi ces immeubles, des écoles qui se dressent encore dans un paysage désolé. Vandalisés et montrant des signes de délabrement, leurs corridors sont vides et leurs fenêtres brisées. D’autres classes sont intactes avec leurs bureaux parfaitement alignés et des cahiers ouverts comme s’ils attendaient d’être lus.

Prises entre 2011 et 2013, ces photos vous plongeront au cœur d’une ville presque morte.

Les écoles abandonnées de Pripyat