NOUVELLES

Le Qatar et le Koweït saluent la nomination d'un nouveau Premier ministre en Irak

13/08/2014 02:41 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Le Qatar et le Koweït ont salué la nomination d'un nouveau Premier ministre en Irak, espérant que cela conduira à réunifier ce pays où les jihadistes se sont emparés de pans entiers du territoire.

Dans un communiqué diffusé mardi soir, le ministère des Affaires étrangères du Qatar s'est félicité du choix de Haïdar al-Abadi pour diriger le prochain gouvernement irakien.

Il a espéré "la formation en Irak d'un gouvernement d'union nationale (...) et que cela débouche sur le rétablissement de l'unité et de la stabilité" de ce pays.

L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, a pour sa part souhaité à M. Abadi de "réussir à rétablir l'unité et la stabilité de l'Irak".

Mardi, le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, s'est félicité de la nomination d'un nouveau Premier ministre en Irak, devant succéder à Nouri al-Maliki, dont la politique était vivement critiquée par Ryad.

Le roi Abdallah a également adressé ses félicitaions aux dirgeants irakiens, notamment M. Abadi.

Le royaume saoudien, voisin sunnite immédiat de l'Irak, avait ouvertement accusé M. Maliki, un chiite, d'avoir conduit l'Irak au bord du gouffre par sa politique d'exclusion des sunnites, et a réclamé la formation d'un gouvernement d'entente nationale.

Ce dernier avait régulièrement attaqué l'Arabie saoudite et le Qatar en affirmant qu'ils soutenaient les insurgés sunnites.

bur/mh/sw

PLUS:hp