NOUVELLES

Euro-2014/eau libre - La grande première de Rouwendaal, la 32e de Lurz

13/08/2014 10:50 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

La jeune Néerlandaise Sharon van Rouwendaal, récemment venue sur l'eau libre, a décroché son premier grand titre en enlevant à un train d'enfer la seule épreuve olympique de la discipline, le 10 km, lors de l'Euro-2014 de natation, mercredi à Berlin.

La première journée des Championnats d'Europe a également vu la victoire sur 5 km messieurs du Britannique Daniel Fogg, suivi d'un duo allemand, composé du jeune Rob Muffels (19 ans) et de "l'empereur" de l'eau libre, Thomas Lurz (34 ans), qui a décroché sa 32e médaille internationale.

Agée de 20 ans, Rouwendaal a enlevé le 10 km en 1 h 56 min 06 sec 9, à l'issue d'un sprint final époustouflant, coiffant la leader sur les derniers mètres, la Française Aurélie Muller, qui a finalement fini 4e.

Championne olympique en titre, la Hongroise Eva Risztov a fait une belle remontée pour accrocher l'argent (1h56:08.0) alors que l'Italienne Aurora Ponsele, en tête sur les trois premiers quarts de la course, s'est contentée du bronze (1h56:08.5).

Licenciée à Sarcelles, en banlieue parisienne, la Néerlandaise s'entraîne depuis 3 ans avec le coach français Philippe Lucas, qui entraîne également la championne olympique italienne Federica Pellegrini après avoir porté au sommet la Française Laure Manaudou.

- Malaise d'une concurrente -

Installée désormais à Narbonne (sud ouest de la France), Rouwendaal s'était déjà illustrée en bassin avec une médaille de bronze sur 200 m dos aux Mondiaux-2011 à Shanghai (grand bassin) mais n'avait encore jamais participé à un grand championnat en eau libre.

La course s'est déroulée dans une eau à bonne température (23°), le vent a peu soufflé et pour une fois, les filles ont été plutôt fair-play. En clair, il y a eu peu de coups entre les concurrentes.

Mais un incident s'est produit en fin de course avec le malaise dans l'eau de la Polonaise Natalia Charlos. La jeune femme, transportée à l'hôpital pour des examens, allait ensuite beaucoup mieux, mais il semblerait que les secours aient tardé à intervenir.

Ce qu'a notamment souligné Lurz, plus riche palmarès de l'histoire de l'eau libre, après avoir apporté à l'Allemagne avec Muffels la 50e et 51 médailles de la discipline.

Le Britannique Fogg a remporté ce 5 km en contre la montre en 53 min 41 sec 4 devant Muffels (54:01.8) et Lurz (54:02.6).

"Je n'en reviens pas d'avoir battu Thomas Lurz, le champion du monde, wow! J'ai toujours rêvé d'être sur le podium avec lui!", a lancé Muffels.

sc-sg/alh

PLUS:hp