NOUVELLES

En Corée, François "va s'adresser à tous les pays du continent" (Vatican)

13/08/2014 01:53 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

En Corée du Sud, le pape François vient "s'adresser à tous les pays du continent", apportant un message pour "l'avenir de l'Asie", a déclaré le numéro deux du Vatican, le secrétaire d'Etat Pietro Parolin.

Dans une interview accordée mardi soir au Centre télévisé du Vatican (CTV), le cardinal italien à la tête de la diplomatie du Saint-Siège a souligné que "cette visite du pape en Extrême-Orient avait une importance particulière" du fait de la place de cette région du monde "dans la politique et dans l'économie mondiale".

En se rendant en Corée du Sud du 13 au 18 août, c'est à "tous les pays du continent" qu'il va s'adresser. Et en allant à la rencontre des jeunes Asiatiques réunis pour une Journée asiatique de la jeunesse, c'est à "l'avenir de l'Asie" que le pape veut parler, a souligné le numéro deux du Vatican.

Pour l'heure, a reconnu le cardinal Parolin, le "chemin de l'Evangile en Asie n'est pas aussi rapide que l'on pourrait espérer". Les catholiques ne sont que 3,2% des habitants du continent.

Le cardinal espère que cette visite favorisera "l'ouverture d'espaces de communication et de dialogue" avec les voisins du Nord.

"L'espérance du Saint-Siège" est la réconciliation entre les deux Corées. La péninsule, a-t-il relevé, "est encore parcourue par de nombreuses tensions", d'où son besoin de paix. "Je crois que le voyage du pape aidera dans ce sens, a-t-il poursuivi, pour continuer cette oeuvre de solidarité par rapport à ceux qui se trouvent dans le besoin".

Le voyage du pape correspond à une priorité de Rome, François voulant soutenir des Eglises minoritaires mais vivantes, et pensant à l'immense Chine où l'enjeu de la christianisation est perçu au Vatican comme stratégique.

jlv/jh

PLUS:hp