NOUVELLES

Convoi humanitaire russe vers l'Ukraine: des "interrogations subsistent" pour Hollande

13/08/2014 02:23 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Le président français François Hollande a fait part mercredi de ses "interrogations" sur le convoi humanitaire russe vers l'Ukraine lors d'un entretien avec son homologue finlandais Sauli Niinistö, a fait savoir l'Elysée.

M. Hollande a "souligné que des interrogations subsistaient sur le cadre dans lequel se plaçait le convoi humanitaire envoyé par la Russie en direction de l'Ukraine", a écrit la présidence dans un communiqué.

François Hollande a rappelé, comme il l'avait indiqué au président Poutine lors de leur entretien téléphonique du 12 août, "qu'une opération humanitaire sur le territoire ukrainien ne pouvait être menée qu'en plein accord avec les autorités nationales ukrainiennes. Le cadre devrait en être multilatéral et sous l'égide du Comité international de la Croix Rouge".

Par ailleurs, "les deux présidents se sont également accordés sur le fait qu'il était nécessaire de continuer à rechercher activement une solution politique d'ensemble à la situation", ajoute le communiqué.

Un convoi humanitaire russe de 280 camions a fait route mardi vers l'Ukraine pour apporter une aide aux populations victimes des combats dans l'est du pays en dépit des mises en garde occidentales contre toute intervention unilatérale russe chez son voisin.

Mercredi l'Ukraine a déclaré être prête à accepter le convoi humanitaire russe à destination du bastion rebelle de Lougansk sous certaines conditions.

zl/rh/nou/jeb

PLUS:hp