NOUVELLES

Tunisie: un touriste suisse libéré après une semaine de détention

12/08/2014 06:52 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Un touriste suisse soupçonné de "terrorisme" et arrêté le 5 août alors qu'il photographiait la maison du ministre tunisien de l'Intérieur, a été libéré et son dossier classé sans suite, a annoncé mardi la justice tunisienne.

"Un touriste suisse s'est rendu à Kasserine (...) pour prendre des photos de monuments historiques. Il s'est un peu concentré sur la maison du ministre de l'Intérieur, entraînant des soupçons. Il a alors été arrêté", a expliqué le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Allala Rhouma.

"Il a été transféré à Tunis et interrogé par une unité enquêtant sur les crimes terroristes. Hier (lundi), le dossier a été classé sans suite en l'absence d'éléments l'incriminant et il a été libéré", a ajouté le porte-parole.

La maison du ministre Lotfi Ben Jeddou à Kasserine, dans le centre-ouest de la Tunisie, a été attaquée en mai par un commando jihadiste, tuant quatre policiers, une action revendiquée par Al-Qaïda.

La ville de Kasserine est aussi située à quelques kilomètres du mont Chaambi où la Tunisie pourchasse depuis plus d'un an et demi un groupe jihadiste responsable d'attaques meurtrières contre les forces armées et la police.

ms-alf/faa

PLUS:hp