NOUVELLES

Soudan du Sud: Washington débloque 180 M USD face au risque de famine

12/08/2014 11:03 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont débloqué lundi 180 millions de dollars supplémentaires pour répondre à la crise humanitaire au Soudan du Sud, a annoncé la Maison Blanche, mettant en avant "une menace de famine réelle".

Cette nouvelle aide portera à 636 millions de dollars le montant total mobilisé par Washington pour venir en aide aux réfugiés et aux déplacés du conflit au Soudan du Sud.

"L'étendue des souffrances et des besoins humanitaires est choquante, et la menace de famine est réelle", a souligné Susan Rice, conseillère à la sécurité nationale de la Maison Blanche.

"Le peuple du Soudan du Sud souffre en raison de l'incapacité de ses dirigeants à dépasser leurs intérêts personnels", a-t-elle ajouté, appelant les deux camps à mettre fin à la violence et à garantir la sécurité des travailleurs humanitaires sur le terrain.

Indépendant depuis 2011 après une guerre longue et meurtrière entre Khartoum et la rébellion SPLM désormais au pouvoir à Juba, le Soudan du Sud a replongé dans la violence.

Des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes, ont été tuées et plus de 1,5 million chassées de chez elles par le conflit, né d'une rivalité à la tête du régime entre le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, qui a creusé les antagonismes politico-ethniques au sein de l'armée.

Les ambassadeurs des 15 pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont entamé mardi une visite sur place destinée "à discuter avec les dirigeants" et à se rendre compte "directement de la crise humanitaire", selon l'ambassadeur britannique à l'ONU Mark Lyall Grant.

jca/elm

PLUS:hp