NOUVELLES

«Si on m'abat, quelle photo utilisera-t-on de moi?» se demandent les jeunes afro-américains (PHOTOS)

12/08/2014 10:26 EDT | Actualisé 12/08/2014 10:26 EDT
Twitter

Après l'homicide de Michael Brown, le 9 août dernier, des émeutes ont eu lieu à Fergusson, dans la banlieue de Saint Louis (Missouri). Michael était un jeune homme noir, non armé, qui a été tué par la police de Fergusson dans des circonstances encore floues. L'incident fait ressortir des tensions raciales entre la police locale majoritairement blanche et la communauté afro-américaine. En marge des émeutes, les réseaux sociaux s'en mêlent. Twitter s'insurge avec le hashtag #IfTheyGunnedMeDown (s'ils me tiraient dessus).

Une partie de la communauté afro-américaine se soulève contre les médias et leur utilisation des photographies des victimes. La question est: "quelle photographie serait utilisée par les médias pour représenter un(e) noir(e) s'il se faisait tirer dessus?"

Certains médias conservateurs ont fait circuler une photo de Michael Brown faisant un signe de la main, laissant cours à des interprétations infondées sur une éventuelle appartenance à un gang. Ce qui intrigue et soulève des questions, c'est que des photos de ce même garçon lors de sa remise de diplôme sont disponibles sur sa page Facebook et ont été diffusées par certains médias non-conservateurs.

michael brown

Le site américain RawStory rappelle que c'est ce qu'il s'est déjà passé avec Trayvon Martin. La tension générale et le sentiment d’injustice ont fait naître #IfTheyGunnedMeDown. Des hommes et des femmes afro-américain postent des photos d'eux-mêmes dans des deux situations totalement opposées, se demandant laquelle des deux les médias utiliseraient.

"Est ce que je serai représenté comme un diplômé d'honneur ou comme fumeur?"

"Quelle image utiliseraient-ils?"

"Quelle image utiliseraient-ils dans les médias?"

"Quelle image utiliseraient-ils?"


INOLTRE SU HUFFPOST

'Justice For Trayvon' Rallies