NOUVELLES

Paludisme: Sanofi a produit ses premiers lots de traitements à base semi-synthétique

12/08/2014 09:29 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé mardi avoir produit ses premiers lots de traitements contre le paludisme fabriqués à partir d'une forme semi-synthétique de l'artémisinine, le principe actif utilisé dans la lutte contre cette maladie.

Plus de 1,7 million de traitements Asaq Winthrop à base d'artémisinine semi-synthétique vont être expédiés dans les prochains mois vers le Burkina Faso, le Burundi, la RD Congo, le Liberia, le Niger et le Nigeria, a indiqué Sanofi dans un communiqué commun avec l'ONG américaine Path qui promeut la diffusion de médicaments innovants.

Ces traitements sont fabriqués par Sanofi dans son usine du Maroc à partir d'artémisinine semi-synthétique produite par le groupe sur son site italien de Garessio (Piémont).

L'Organisation mondiale de la santé avait donné son feu vert en mai 2013 pour l'utilisation de l'artémisinine semi-synthétique de Sanofi dans la fabrication de principes actifs contre le paludisme.

Sanofi explique que son artémisinine semi-synthétique vient en complément des sources d'artémisinine naturelle et peut ainsi permettre d'étendre l'accès au traitement pour des millions de personnes atteintes de paludisme.

Les approvisionnements d'artémisinine végétale, produite à partir de l'armoise, sont très fluctuants, ce qui entraîne des variations de prix et des pénuries régulières, ajoute le laboratoire.

L'arrivée de ces nouveaux traitements "marque le début d'une nouvelle ère pour ces médicaments essentiels fabriqués avec une artémisinine sûre, de qualité, économiquement abordable et totalement affranchie des variations saisonnières", déclare Sanofi.

sbo/fga/thm/fw

SANOFI

PLUS:hp