NOUVELLES

Libye: le président provisoire sera élu au suffrage universel

12/08/2014 12:44 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Le Parlement libyen a adopté mardi un amendement à la déclaration constitutionnelle introduisant l'élection au suffrage universel direct du président intérimaire du pays, a indiqué un membre de cette assemblée.

"Le Parlement a voté à la majorité de ses membres pour l'élection au suffrage universel du président", a déclaré à l'AFP cet élu, Abou Bakr Biira, précisant que "141 des 144 députés présents ont voté cet amendement".

"Un consensus a été négocié parmi les députés avant le vote", a ajouté cet élu, estimant que l'amendement "traduit la volonté des parlementaires de permettre au peuple d'élire directement et sans pression un président".

Le Congrès général national (CGN), qui fut la plus haute autorité politique du pays avant de transférer le pouvoir au nouveau Parlement entré en fonctions le 5 août, avait laissé en suspend le mode d'élection du président.

Des membres du CGN avaient exprimé alors la crainte de voir une élection du président par les parlementaires donner lieu à des marchandages politiques dans un pays miné par les divisions, les luttes au pouvoir et la violence.

L'amendement de la Constitution prévoit d'élire un président dans un délai ne dépassant pas les 40 jours à partir de l'adoption du mode de son élection.

Néanmoins les échéances sont très rarement respectées en Libye, pays en proie à l'anarchie et au chaos où les milices font la loi depuis la chute en octobre 2011 du régime de Mouammar Kadhafi après une révolte de huit mois.

La déclaration constitutionnelle libyenne en vigueur donne d'importantes prérogatives au président. C'est lui qui désigne le Premier ministre, qui, nomme après accord du Parlement, le chef des renseignements et les ambassadeurs de Libye à l'étranger.

En attendant son élection, c'est le Parlement qui exerce toutes ces prérogatives.

bra/cbo/tp

PLUS:hp