NOUVELLES

Le repreneur des voitures Saab en cessation de paiements (tribunal)

12/08/2014 09:47 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Le repreneur à capitaux chinois de la marque automobile suédoise Saab était en cessation de paiements mardi, a indiqué le tribunal compétent en Suède, saisi par un fournisseur que l'entreprise ne peut pas payer.

"Nous avons reçu une notice de cessation de paiements concernant Nevs" (National Electric Vehicle Sweden), la société créée pour reprendre en juin 2012 les actifs du constructeur automobile en faillite, a indiqué à l'AFP une porte-parole du tribunal de Vänersborg (sud-ouest), Mona-Lisa Johansson.

Elle a ajouté qu'une audience était prévue pour débattre du sort de l'entreprise le 18 septembre.

Appartenant aujourd'hui à l'industriel chinois National Modern Energy Holdings à 78% et à la Ville chinoise de Qingdao à 22%, Nevs avait repris les actifs de Saab en juin 2012, six mois après la faillite du célèbre constructeur automobile.

La production de véhicules avait repris fin 2013, avec pour objectif de produire des véhicules électriques pour le marché chinois.

Mais les difficultés financières se sont accumulées ces derniers mois, suscitant l'inquiétude des représentants du personnel au siège historique de Trollhättan, où travaillent 250 personnes.

Aucun porte-parole de Nevs n'était joignable mardi après-midi.

hh/amp/ml

PLUS:hp