NOUVELLES

La banque VTB, sanctionnée par l'UE, pourrait racheter la maison Cavalli (presse)

12/08/2014 05:27 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

La banque russe VTB Capital, visée par les récentes sanctions économiques de l'Union européenne contre la Russie, est en négociation pour racheter 60% de la maison de mode italienne Roberto Cavalli, a annoncé lundi le quotidien russe Vedomosti.

Selon le journal spécialisé en informations financières, qui cite une source anonyme, l'opération devrait rapporter près de 500 millions d'euros à Roberto Cavalli, seul détenteur de la marque, en conséquence estimée à 830 millions d'euros.

Contactée par l'AFP, la banque russe VTB Capital, qui fait partie des banques russes interdites d'accès aux marchés financiers occidentaux pour au moins trois mois par l'Union européenne en raison de la crise ukrainienne, n'a pas souhaité confirmer cette information.

La maison Cavalli n'était pas non plus immédiatement en mesure de commenter ces informations.

Le styliste italien, âgé de 73 ans, songe depuis au moins six ans à vendre une partie ou la totalité de sa marque, à l'instar de son compatriote Valentino, dont la maison de couture a été rachetée par la société Mayhoola Investments, financée par un groupe d'investisseurs privés du Qatar.

En mai 2014, un fonds d'investissement du Bahreïn, Investcorp, s'était montré intéressé par le rachat de la maison Cavalli pour 450 millions d'euros.

Cinq mois plus tôt, le quotidien Financial Times avait annoncé que le fonds d'investissement européen Permira était en négociation pour racheter la maison Cavalli pour 460 millions d'euros.

En 2008, le même fonds s'était joint à une série de prétendants au rachat de la marque quelques mois après que M. Cavalli ait annoncé son intention d'entrer en Bourse, ce qu'il n'a jamais fait.

all/bb/ia

PLUS:hp