NOUVELLES

Fusillade de Moncton : la population aura des réponses, assure la GRC

12/08/2014 06:31 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT
CP

Le commissaire adjoint de la GRC du Nouveau-Brunswick croit que le public obtiendra des réponses à ses questions sur la fusillade de Moncton, même si Justin Bourque ne subira pas de procès.

L'homme de 24 ans a reconnu, vendredi dernier, avoir abattu délibérément trois agents de la GRC, et en avoir blessé deux autres.

Justin Bourque et des témoins ne seront donc pas appelés à témoigner dans le cadre d'un procès.

Le commissaire adjoint de la GRC, Roger Brown, croit que l'enquête sera suffisante pour faire la lumière sur ce qui s'est passé.

M. Brown précise que la GRC ne connait pas encore combien ont coûté les opérations policières intensives des 4, 5 et 6 juin à Moncton.

Dans ces circonstances exceptionnelles, les paliers de gouvernement municipal, provincial et fédéral paieront une partie de la facture, selon Roger Brown.

INOLTRE SU HUFFPOST

Veillée aux chandelles en l'honneur des trois policiers tués à Moncton