NOUVELLES

Wall Street ouvre en hausse, misant sur un apaisement géopolitique

11/08/2014 10:09 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York s'affichait dans le vert lundi, les investisseurs saluant certains signes d'apaisement dans les conflits au Moyen-Orient et autour de la crise ukrainienne: le Dow Jones s'adjugeait 0,23% et le Nasdaq 0,40%.

Vers 13H50 GMT, le Dow Jones s'appréciait de 37,60 points à 16.591,53 points et le Nasdaq de 17,27 points à 4.388,17 points.

L'indice élargi S&P 500 s'adjugeait 0,33%, ou 6,35 points, à 1.937,94 points.

Wall Street avait terminé en nette hausse vendredi, choisissant à l'orée du week-end de garder son calme face au regain de tensions géopolitiques: le Dow Jones avait gagné 1,13% à 16.553,93 points et le Nasdaq 0,83% à 4.370,90 points.

Les indices "semblent prêts à poursuivre sur la voie engagée vendredi, Wall Street continuant à accueillir avec soulagement l'apaisement des inquiétudes géopolitiques", a relevé Andrea Kramer de Schaeffer's Investment Research.

"Les investisseurs semblent optimistes sur le fait que l'action des Etats-Unis, qui ont lancé des frappes aériennes sur le nord de l'Irak en fin de semaine, devrait restée limitée", ont notamment avancé les analystes de Wells Fargo.

En Ukraine, l'armée resserrait lundi son étau autour des bastions rebelles de Donetsk et Lougansk et 300.000 civils ont déjà fui vers la Russie et les autres régions du pays. Face à cette situation, Moscou a proposé de mener une mission humanitaire mais a aussi assuré ne pas vouloir agir de façon unilatérale.

Le calendrier économique était vide de tout indicateur majeur américain lundi.

Le vice-président de la Réserve fédérale Stanley Fischer a toutefois "indiqué que la reprise mondiale restait décevante, ravivant l'espoir que la banque centrale va maintenir le statu quo sur sa politique monétaire (actuellement très accommodante) plus longtemps que prévu", a estimé Andrea Kramer.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,428% contre 2,415% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans, à 3,233% contre 3,226%.

jum/lo/gde

PLUS:hp