NOUVELLES

EXCLUSIF – Une deuxième sortie dans la cage de l'UFC pour Nordine Taleb

11/08/2014 06:00 EDT | Actualisé 11/08/2014 06:00 EDT
Facebook

EXCLUSIF – Il n’a pas toujours gagné, mais il a toujours démontré du cœur au ventre. Pour cette raison, le partenaire d’entraînement de Georges St-Pierre depuis plusieurs années, Nordine Taleb, disputera son deuxième combat sous le prestigieux insigne de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), le 4 octobre à Halifax.

Dans le cadre de l’événement UFC Fight Night: MacDonald vs. Saffiedine, le dernier gala d’arts martiaux mixtes (AMM) présenté par l’UFC au Canada en 2014, Taleb (9-2) affrontera le Chinois Li «The Leech» Jingliang (9-2).

« Je ne connais pas encore vraiment mon rival, mais j’ai commencé tranquillement à m’intéresser à ses dernières performances. C’est un combattant assez complet, qui n’a pas peur et qui est assez allumé dans la cage. Il n’a pas tous les outils pour me battre, à mon avis, mais il compte tout de même sur deux ou trois bons atouts dont je devrai me méfier », a analysé le Montréalais d’adoption.

Après deux présences infructueuses (deux revers in extremis en combat d’exhibition) lors de l’émission de télé-réalité The Ultimate Fighter (TUF), l’athlète âgé de 33 ans avait fait amende honorable lors de son premier affrontement officiel avec l’organisation américaine, le 16 avril à Québec, où il avait défait l’Australien Vik Grujic par décision unanime.

Il compte poursuivre dans la même veine pour sa deuxième apparition dans l’octogone de l’UFC.

« J’étais déçu d’avoir perdu ces deux combats, même si je n’étais pas d’accord avec les juges, tout comme beaucoup de gens, a-t-il avoué. Gagner à Québec m’a redonné confiance et ça a véritablement relancé ma carrière. »

« Je ne peux pas exagérer avec mon train de vie: ce n’est pas encore la vie de rêve. Comme il s’agit de mon premier contrat avec l’UFC, je grimpe dans l’arène pour une poignée de dollars…mais j’y crois durement. Je donne présentement des cours privés au gymnase pour arrondir les fins de mois. C’est donc pourquoi je vise vraiment la grande performance pour aller chercher le bonus de la soirée (l’UFC récompense le combat de la soirée et deux performances pour chaque gala). La bourse pour le bonus est un montant substantiel », a-t-il ajouté.

Natif de Saint-Tropez en France, Nordine Taleb s’entraîne sous la férule de l’entraîneur Firas Zahabi au gymnase Tristar, dans le nord-ouest de la métropole, depuis ses débuts en AMM.

« Le Tristar a ouvert et lancé ma carrière, a souligné le gladiateur. Firas a toujours été là et il n’arrête pas de se perfectionner. Il va toujours chercher de nouvelles techniques, il est humble et il continue d’apprendre. Il a réellement d’incroyables connaissances! »

Par ailleurs, un coéquipier de Taleb au Tristar, le Britanno-Colombien Rory MacDonald (17-2), fera les frais de la finale de la soirée le 4 octobre. Il fera face à l’ex-champion de la défunte organisation Strikeforce, le Belge Tarec Saffiedine (15-3).

Malgré le succès du jeune MacDonald, son collègue le plus populaire est toutefois toujours l’ancien champion des poids mi-moyens de l’UFC, Georges St-Pierre.

« GSP a l’air bien en vacances! On le voit peu au gymnase ces temps-ci. Je sais qu’il est très occupé avec son après-carrière, entre les films, les publicités et les diverses entrevues. On le croise encore de temps en temps, puisqu’il porte assistance à l’entraînement de son ami Francis Carmont », a confié Taleb au sujet de son célèbre comparse.

INOLTRE SU HUFFPOST

UFC: «The Ultimate Fighter Finale» à Québec (16 avril 2014)