NOUVELLES

Irak: Lufthansa maintient la suspension de ses vols vers Erbil jusqu'à nouvel ordre

11/08/2014 10:20 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé lundi avoir prolongé "jusqu'à nouvel ordre" la suspension de ses vols vers Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, menacée par l'offensive des combattants jihadistes de l'État islamique (EI).

"Suite à une réévaluation des conditions de sécurité en Irak, le groupe Lufthansa maintient la suspension de ses vols vers Erbil jusqu'à nouvel ordre", a indiqué l'entreprise dans un communiqué. Lufthansa avait annoncé vendredi l'annulation de ses liaisons vers cette ville du nord de l'Irak jusqu'à lundi.

Cette décision porte sur les vols quotidiens au départ de Vienne, opérés par la filiale Austrian Airlines, ainsi que sur les deux trajets hebdomadaires au départ de Francfort. Le groupe a également maintenu sa décision de contourner l'espace aérien irakien pour ses vols en direction de l'Asie et du Moyen-Orient.

Erbil est la seule destination irakienne de Lufthansa, qui ne vole plus vers la capitale Bagdad depuis les années 90, a précisé à l'AFP une porte-parole du groupe allemand.

Cette annonce intervient alors que les États-Unis ont commencé à mener des frappes contre les positions des combattants de l'État islamique à proximité de la capital kurde d'Irak et ont annoncé livrer des armes aux peshmergas, les forces kurdes qui combattent les jihadistes.

Les États-Unis ont eux-même interdit aux vols commerciaux de survoler l'Irak jusqu'à nouvel ordre. D'autres compagnies aériennes ont également interrompu leurs vols, comme Turkish Airlines et Etihad.

bt/oaa/gbh

DEUTSCHE LUFTHANSA AG

PLUS:hp