NOUVELLES

Le pétrole en hausse en Asie après les premières frappes américaines en Irak

10/08/2014 11:06 EDT | Actualisé 10/10/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole montaient lundi en Asie au gré de l'intensification des bombardements américains sur les positions des rebelles islamistes en Irak, gros producteur d'or noir.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre prenait 32 cents, à 97,97 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'adjugeait 23 cents, à 105,25 dollars.

Alors que les forces kurdes ont subi ces derniers jours plusieurs revers face aux insurgés sunnites, menés par les jihadistes de l'Etat islamique (EI), elles ont repris la main dimanche en Irak, deuxième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Les Etats-Unis, qui se sont retirés du pays il y a près de trois ans, ont commencé vendredi à mener des frappes contre les positions des insurgés.

Dimanche, les forces américaines ont poursuivi leurs attaques, affirmant avoir mené "avec succès de multiples frappes aériennes, tant avec des avions qu'avec des drones, pour défendre les forces kurdes près d'Erbil".

Dans le même temps, un déploiement inhabituel de forces a eu lieu dans des zones stratégiques à Bagdad dans la nuit de dimanche à lundi.

"Les investisseurs comptent sur le fait que (l'avance des) insurgés sera contenue dans le nord de l'Irak, à distance des champs pétroliers du Kurdistan", notait Desmond Chua chez CMC Markets.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" s'était adjugé 31 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 97,65 dollars. A Londres, le Brent avait terminé à 105,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange(ICE), en baisse de 42 cents par rapport à la clôture de jeudi.

bjp/jta/gab/mf

PLUS:hp