NOUVELLES

Le Parlement reporte sa session au 19 août

10/08/2014 02:50 EDT | Actualisé 10/10/2014 05:12 EDT

Le Parlement irakien a reporté dimanche au 19 août une session faute de consensus entre les députés sur le choix du Premier ministre malgré la pression internationale croissante, selon plusieurs députés.

"Il ne peut y avoir aucune explication à ce report", a indiqué Ammar Toma, un député chiite. "Il y a des questions importantes sur la table: le sort des déplacés, la situation sur le plan de la sécurité".

Le président américain Barack Obama, le chef de l'ONU Ban Ki-moon et le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius ont tous trois souligné au cours des derniers jours le besoin urgent d'un nouveau gouvernement unifié en Irak pour mener la lutte contre les jihadistes qui ont conquis de larges pans du territoire depuis une offensive lancée le 9 juin.

Le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, dont le bloc est arrivé en tête aux législatives d'avril, est accusé d'avoir marginalisé les Arabes sunnites et de les avoir ainsi poussés dans les bras des jihadistes.

Il a perdu le soutien de plusieurs de ses anciens alliés, dont Washington, Téhéran, les influents responsables religieux chiites du pays et de nombreux militants de son propre parti politique Dawa.

Mais le Premier ministre, âgé de 64 ans, s'accroche au pouvoir et le Parlement divisé a été dans l'incapacité jusqu'ici de se mettre d'accord sur une alternative.

sf/jmm/sw/cco

PLUS:hp