NOUVELLES

L'aide britannique larguée de manière "imminente" au nord de l'Irak

09/08/2014 12:11 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT

La Grande-Bretagne va larguer de manière "imminente" de l'aide humanitaire aux populations menacées par l'avancée des jihadistes dans le nord de l'Irak, a annoncé le ministre des Affaires étrangères Philipp Hammond samedi après-midi.

Deux avions de la Royal Air Force ont quitté le Royaume-Uni tôt samedi pour parachuter de la nourriture, de l'eau et des tentes à la minorité Yazidi bloquée dans les montagnes arides de Sinjar.

"On peut s'attendre à des opérations de parachutage en continu, coordonnées avec les Etats-Unis et potentiellement d'autres pays", a souligné le chef de la diplomatie britannique après avoir présidé une nouvelle réunion de crise du gouvernement.

"Mais nous regardons également de manière plus générale comment aider ces populations à descendre de la montagne et sortir d'une situation qui est totalement inacceptable", a-t-il ajouté.

L'envoi des deux avions, des Hercules C-130, fait partie d'un plan d'aide de 8 millions de livres (10 millions d'euros) débloqué par le gouvernement britannique pour le nord de l'Irak.

Alors que Londres ne prévoit pas d'intervenir militairement sur le terrain, Philipp Hammond a insisté sur la nécessité d'un "nouveau gouvernement irakien pour relever le défi posé par les jihadistes de l'Etat islamique (EI) à l'intégrité de l'Etat irakien".

jk/gg

PLUS:hp