NOUVELLES

Inde: 14 rebelles maoïstes tués dans des affrontements entre factions

09/08/2014 09:49 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT

Quatorze rebelles maoïstes ont été tués samedi dans une fusillade avant l'aube entre deux factions de ce groupe d'extrême gauche dans l'est de l'Inde, a indiqué la police.

"Nous avons la conviction que c'était une attaque de vengeance pour affirmer la dominance" d'une des factions, a indiqué à l'AFP Anurag Gupta, un responsable de la police de l'Etat du Jharkhand.

Selon la police, des maoïstes ont tué des membres d'un groupe maoïste rival dans le district de Palamu de cet Etat riche en minerais.

Le groupe responsable des meurtres a laissé des tracts sur place, selon la même source.

La rébellion maoïste, partie d'un mouvement paysan en 1967, s'est répandue dans 20 des 29 Etats de l'Inde, notamment dans les zones boisées et riches en ressources naturelles dans les États de Chhattisgarh, Orissa, Bihar, Jharkhand et du Maharashtra.

Affirmant lutter pour la défense des tribus et des paysans sans terre, la rébellion maoïste a déjà fait des milliers de morts.

str-pr/pmc/jta/fw/plh

PLUS:hp