NOUVELLES

Wall Street garde son calme face aux tensions géopolitiques

08/08/2014 10:15 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York s'affichait en légère hausse vendredi à l'ouverture, les investisseurs gardant leur calme face au lancement de frappes aériennes américaines en Irak et à la crise ukrainienne: le Dow Jones grappillait 0,06% et le Nasdaq 0,07%.

Vers 14H00 GMT, le Dow Jones s'appréciait de 9,32 points à 16.377,59 points et le Nasdaq de 2,94 points à 4.337,91 points.

L'indice élargi S&P 500 s'adjugeait 0,09%, ou 1,78 point, à 1.911,35 points.

Wall Street était restée sur la défensive jeudi face au regain de tensions géopolitiques malgré un chiffre de bon augure sur l'emploi américain: le Dow Jones comme le Nasdaq avaient lâché 0,46% à respectivement 16.368,27 points et 4.334,97 points.

Mais la place financière new-yorkaise parvenait à l'ouverture à surmonter la tension qui a affecté les marchés asiatiques et européens après le feu vert donné jeudi soir par le président des États-Unis Barack Obama à des frappes aériennes ciblées contre les jihadistes en Irak.

Dès vendredi les Etats-Unis ont bombardé une pièce d'artillerie mobile de l'Etat islamique (EI) qui avait visé des forces kurdes à Erbil et menaçait les personnels américains basés dans la capitale du Kurdistan.

Mais, "Obama a aussi rassuré les Américains en affirmant que les troupes ne remettraient pas le pied sur le territoire irakien", ont noté les analystes de Wells Fargo.

Les investisseurs continuaient par ailleurs à surveiller de près la crise ukrainienne. Des combats à l'arme lourde faisaient rage vendredi à Donetsk, le principal fief des séparatistes pro-russes, sur fond d'une guerre d'embargos entre la Russie et les Occidentaux et de craintes d'intervention russe en Ukraine.

Mais l'état d'esprit des investisseurs "s'est un peu détendu après des gros titres en provenance de Russie suggérant que le pays cherchait à apaiser les tensions autour de l'Ukraine", ont souligné les experts de Charles Schwab.

Le marché obligataire progressait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,388% contre 2,424% jeudi soir, et celui des bons du Trésor à 30 ans, à 3,21% contre 3,234% la veille.

jum/soe/bdx

PLUS:hp