NOUVELLES

Grèce : fausse alerte au virus Ebola pour deux malades (ministère)

08/08/2014 11:01 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

Deux hommes de retour en Grèce du Nigeria et soignés pour des symptômes analogues à ceux du virus Ebola, se sont finalement révélés porteurs de la malaria, a-t-on appris vendredi auprès du ministère grec de la Santé.

"Il s'agit de la malaria", a indiqué un porte-parole du ministère à propos du cas d'un architecte grec, de retour d'un voyage au Nigéria, qui s'était présenté dans un hôpital d'Athènes parce qu'il s'inquiétait de son état de santé.

Un autre cas suspect d'être atteint du virus Ebola, et testé jeudi, s'est aussi révélé être porteur de la malaria, selon la même source.

Le autorités grecques ont jugé "faible" le risque d'apparition du virus sur leur territoire tout en déconseillant les voyages en Afrique de l'Ouest.

L'Organisation mondiale de la santé a décrété la mobilisation mondiale contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest, en instituant vendredi "une urgence de santé publique de portée mondiale" face à ce virus qui a fait près de 1.000 morts depuis le début de l'année.

smk/mr

PLUS:hp