NOUVELLES

Gaza: les Etats-Unis espèrent un cessez-le-feu "dans les prochaines heures"

08/08/2014 03:20 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont dit vendredi espérer qu'un cessez-le-feu intervienne "dans les prochaines heures" entre Israël et les combattants palestiniens dans la bande de Gaza, après la reprise des hostilités dans l'enclave.

Les armes ont recommencé à parler vendredi à Gaza et fait au moins 10 morts après une trêve de trois jours. L'armée israélienne a repris ses frappes en représailles à des tirs de roquettes.

"Nous espérons que les parties s'accorderont sur une prolongation du cessez-le-feu dans les prochaines heures", a déclaré Marie Harf, une porte-parole du département d'Etat.

Lors d'un appel téléphonique, le président Barack Obama et le roi Abdallah II de Jordanie ont souligné la nécessité d'un cessez-le-feu durable et d'un "soutien accru aux civils de Gaza qui ont terriblement souffert durant le conflit".

Selon Mme Harf, une délégation américaine qui comprend l'envoyé de Washington pour le Proche-Orient Frank Lowenstein, est au Caire, où, compte tenu de la situation à Gaza, le flou règne sur la poursuite ou non des discussions.

Les Etats-Unis, dont Israël est le plus proche allié dans la région, a fait part de son inquiétude quant au nombre élevé de victimes civiles palestiniennes. Mais Marie Harf a jugé que le Hamas portait l'entière responsabilité de la fin du cessez-le-feu.

"Israël était prêt à prolonger le cessez-le-feu, le Hamas a refusé et recommencé à tirer des roquettes contre Israël et il continue à formuler des exigences maximalistes", a estimé Mme Harf.

sct/jca/elm

PLUS:hp