NOUVELLES

Coupe Rogers 2014 : c'est la fin pour Milos Raonic

08/08/2014 03:44 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT
Ronald Martinez via Getty Images
TORONTO, ON - AUGUST 08: Milos Raonic of Canada rests between games against Feliciano Lopez of Spain in the quarterfinals during Rogers Cup at Rexall Centre at York University on August 8, 2014 in Toronto, Canada. (Photo by Ronald Martinez/Getty Images)

TORONTO - Le Canadien Milos Raonic s'est vu montrer la porte de sortie lors des quarts de finale de la Coupe Rogers, vendredi.

La sixième tête de série s'est inclinée 6-4, 7-6 (5), 6-3 face à l'Espagnol Feliciano Lopez devant une foule surprise au Rexall Centre.

Lopez est classé au 25e rang mondial, 19 positions derrière Raonic. Il affrontera en demi-finale le Suisse Roger Federer qui a défait l'Espagnol David Ferrer 6-3, 4-6, 6-3, samedi.

Federer est le joueur le mieux classé toujours en lice pour le titre en simple, après que trois des quatre premières têtes de série eurent été éliminées jeudi.

Raonic a semblé impuissant à quelques reprises face au style unique de Lopez. Le gaucher espagnol a utilisé tout son arsenal de coups pour venir à bout de l'Ontarien.

Ce dernier a presque toujours répondu avec de puissants coups, mais les résultats furent mitigés. Il a commis plusieurs erreurs coûteuses.

Raonic a semblé frustré à quelques occasions au cours du duel.

Alors que la marque était de 2-2 et qu'il détenait le service lors de la première manche, Raonic a évacué sa frustration après avoir échappé les deux premiers points du jeu. Il a raté son coup suivant et a offert la première balle de bris du match à Lopez.

Raonic a lancé un regard exaspéré vers son entraîneur lors du changement de côté et n'a pu combler l'écart avec Lopez, qui a mis fin à la manche avec un puissant smash.

Le Canadien s'est bien repris en enlevant les cinq premiers points de la deuxième manche. Il avait toujours de la difficulté à évaluer la rotation des coups de Lopez, mais les échanges étaient de meilleure qualité et le rythme s'est accentué.

Raonic a profité de sa première balle de manche lors du bris d'égalité pour forcer la tenue d'une manche ultime.

Le Canadien a eu une belle occasion d'enregistrer le bris à 2-2 en troisième manche. Il a obtenu trois balles de bris, mais à chaque fois Lopez a refusé de céder.

L'Espagnol a ensuite brisé le service de Raonic avant de mettre un terme à l'affrontement en une heure 57 minutes.

Plus tôt dans la journée, Jo-Wilfried Tsonga a atteint le carré final du tableau masculin en récoltant une autre victoire-surprise, cette fois-ci en trois sets de 7-6 (5), 4-6, 6-4 contre Andy Murray.

Murray, huitième tête de série du tournoi, avait remporté neuf des 10 matchs précédents contre Tsonga, qui avait surpris le favori Novak Djokovic 6-2, 6-2 jeudi.

Le Français, 13e tête de série du tournoi, a scellé l'issue de la rencontre contre le vainqueur du tournoi de Wimbledon en 2013 grâce à un bris de service crucial qui lui a permis de prendre les devants 4-3 dans le set décisif.

Tsonga participera aux demi-finales d'un tournoi du circuit mondial de l'ATP Masters 1000 pour la septième fois de sa carrière, samedi. Il croisera le fer avec la septième tête de série, le Bulgare Grigor Dimitrov, qui a battu le Sud-Africain Kevin Anderson 5-7, 7-5, 7-6 (6).

En double, le Canadien Daniel Nestor et le Serbe Nenad Zimonjic ont poursuivi leur route à Toronto. Le duo, troisième tête de série du tournoi, a arraché une victoire de 2-6, 6-3, 14-12 à la paire française formée de Julien Benneteau et Édouard Roger-Vasselin.

Dans les autres matchs en matinée, le Croate Ivan Dodig et le Brésilien Marcelo Melo ont défait le duo espagnol de Marcel Granollers et Marc Lopez 4-6, 6-4, 10-8. Pour leur part, les deuxièmes têtes de série du tournoi, l'Autrichien Alexander Peya et le Brésilien Bruno Soares, ont pris la mesure du Néerlandais Jean-Julien Rojer et du Roumain Horia Tecau 7-6 (4), 6-4.