NOUVELLES

Canada: baisse du taux de chômage à 7,0% en juillet

08/08/2014 10:30 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

L'économie canadienne a créé seulement 200 emplois en juillet mais le taux de chômage du pays a reculé de 0,1 point, à 7,0%, a indiqué vendredi l'institut national de la statistique.

Ces performances sont bien loin des attentes des analystes de marché qui tablaient sur 20.000 créations de postes.

Statistique Canada a relevé que "l'emploi était inchangé en juillet" car la hausse du travail à temps partiel a "neutralisé" le recul du nombre d'employés à temps plein.

Sur un an, l'emploi a progressé de 115.000 postes ou de 0,7% au Canada, "et toute la progression est survenue dans le travail à temps partiel", a souligné Statistique Canada dans un communiqué.

"Les créations d'emploi font du sur-place", a observé dans une note Charles St-Arnaud, économiste de la banque Nomura.

"Les chômeurs perdent confiance dans le marché de l'emploi", a-t-il ajouté.

Pour ce spécialiste du Canada, le fait que le nombre d'emplois créés n'évolue plus "laisse penser que les dépenses des consommateurs pourraient s'affaiblir au cours des prochaines trimestres", alors qu'elles sont l'un des principaux moteurs de la croissance canadienne.

L'emploi des 15 à 24 ans a rattrapé le niveau observé un an plus tôt, avec un taux de chômage de 13,2%, grâce à 17.000 embauches.

A l'inverse, les 55 ans et plus ont subi une baisse de 33.000 postes au cours du mois de juillet.

D'un point de vue géographique, la province de Saskatchewan (centre) a enregistré son plus bas taux de chômage depuis que de telles données sont compilées, en 1976, à 3,3% (-0,6 point).

Les plus fortes créations de postes ont été observées dans le secteur de l'enseignement (+32.000). Egalement, 15.000 personnes ont été recrutées dans le domaine de l'information, de la culture et des loisirs.

Le BTP a en revanche perdu 42.000 emplois en juillet. Sur un an, ce secteur a détruit 50.000 postes (-3,7%).

sab/gde

PLUS:hp