NOUVELLES

USA: repli marqué et inattendu du déficit commercial en juin

06/08/2014 08:45 EDT | Actualisé 06/10/2014 05:12 EDT

Le déficit commercial américain s'est réduit en juin de façon inattendue grâce à des exportations record et à un net recul des importations, selon les données publiées mercredi par le département du Commerce.

Il s'est établi à 41,5 milliards de dollars en données corrigées des variations saisonnières, observant une chute de 7% par rapport à mai. C'est le recul le plus marqué depuis novembre 2013. Les analystes dans leur prévision médiane tablaient au contraire sur une hausse de 1,8% du déficit commercial à 45,2 milliards.

En mai, le déficit s'était établi à 44,7 milliards de dollars (chiffre révisé).

Les exportations de juin sont supérieures de 300 millions de dollars (+0,1%) par rapport à mai pour se monter à 195,9 milliards de dollars, une somme record, indique le ministère. Cette progression des exportations est intervenue à la fois dans les ventes de biens (136,9 milliards de dollars) comme des services (59 milliards).

Les ventes de biens américains à l'étranger demeurent en déficit mais celui-ci s'est réduit de 3 milliards de dollars à 60,3 milliards (-4,8%) tandis que le solde des services, traditionnellement excédentaire, a progressé de 100 millions de dollars à 18,7 milliards.

Parmi les bonnes performances des produits américains à l'étranger figurent les exportations de voitures et de pièces détachées (13,7 milliards de dollars) qui atteignent un plus haut historique ainsi que celle des biens de consommation (17,2 milliards de dollars).

Du côté des importations, on observe un recul de 1,2% à 237,4 milliards de dollars, soit 2,9 milliards de dollars de moins qu'en mai.

C'est le plus fort repli depuis juin 2013.

Les importations de produits pétroliers ont reculé permettant au déficit énergétique d'atteindre son plus bas niveau depuis mai 2009 à 14,7 milliards de dollars.

Sur un an, le déficit commercial américain progresse de 5 milliards de dollars seulement.

En termes géographiques et en données brutes, le déficit chronique avec la Chine s'est encore creusé (+4,5%) à 30,1 milliards de dollars. Il a aussi augmenté dans les échanges avec le Mexique (+13,5%) à 4,9 milliards.

Le déséquilibre américain avec l'Union européenne s'est nettement réduit (-9%) à 11,2 milliards de dollars, de même qu'avec l'Allemagne (-21,2%) à 5,2 milliards.

Avec l'Italie, les Etats-Unis accusent un déficit record en juin (2,5 milliards de dollars) grâce à des importations d'Italie au plus haut historique faisant un bond de 9,3% à 3,9 milliards de dollars.

vmt/gde

PLUS:hp