NOUVELLES

Sierra Leone: des centaines de soldats déployés autour des centres accueillant des malades d'Ebola (présidence)

05/08/2014 03:09 EDT | Actualisé 05/10/2014 05:12 EDT

Les autorités sierra-léonaises ont déployé des centaines de soldats autour des centres accueillant des malades d'Ebola pour faire respecter les mesures de quarantaine, a annoncé mardi la présidence dans un communiqué.

Cette décision vise à "dissuader les familles et les amis de malades présumés d'Ebola de les emmener de force des hôpitaux sans accord médical, ce qui est déjà arrivé dans certaines parties du pays, y compris la capitale", a déclaré à l'AFP un conseiller présidentiel, assurant qu'il s'agissait d'une "mesure de précaution".

La présidence n'a pas précisé les effectifs ni les zones de déploiement de ces militaires, mais la grande majorité de ces centres se trouvent dans l'est du pays, aux confins de la Guinée et du Liberia, où se concentrent la plupart des 646 cas recensés en Sierra Leone, dont 273 mortels.

Le président Ernest Bai Koroma a décrété le 1er août l'état d'urgence pour une période de 60 à 90 jours, annonçant une batterie de mesures strictes, dont le placement en quarantaine des foyers d'Ebola, l'escorte des travailleurs sanitaires par la police et l'armée, et des perquisitions pour repérer les malades présumés.

"Lorsque des malades sont emmenés de force, il y a un problème de transmission aux autres", a affirmé à l'AFP une source médicale.

rmj-sst/sd

PLUS:hp