POLITIQUE

Des personnalités québécoises appuient publiquement Israël

05/08/2014 06:44 EDT | Actualisé 05/08/2014 09:39 EDT
SRC

Un groupe de 119 citoyens, dont plusieurs personnalités québécoises, signent dans Le Devoir de mardi une lettre intitulée « Nous appuyons Israël », dans laquelle ils dénoncent notamment « l'apparente unanimité d'une certaine élite » qui, selon eux, stigmatise l'État hébreu dans le violent conflit qui l'oppose au Hamas depuis maintenant un mois dans la bande de Gaza.

Parmi les signataires, on retrouve plusieurs figures identifiées à la droite, comme les fondateurs du Réseau Liberté-Québec, Éric Duhaime et Joanne Marcotte, et le chef du Parti conservateur du Québec, Adrien Pouliot. La lettre a également été approuvée par l'ex-députée libérale de Notre-Dame-de-Grâce Marlene Jennings, le syndicaliste Ken Pereira ainsi que les ex-candidats péquistes Évelyne Abitbol et Rachid Bandou.

Les auteurs de la lettre écrivent notamment qu'« Israël est une démocratie libérale qui fait l'objet d'incessantes attaques par des mouvements religieux réactionnaires et fanatiques, dont les valeurs sont aux antipodes de celles [qu'ils partagent] avec les Israéliens. »

« Nous sommes révoltés par ces gens qui criminalisent Israël, mais gardent le silence sur les véritables crimes de guerre du Hamas qui, avec chaque tir de roquette cible d'innocents civils israéliens, en se cachant lâchement derrière d'innocents civils palestiniens. »

— Extrait de la lettre rendue publique mardi

Ils concluent en appuyant « résolument le droit inaliénable et le devoir imprescriptible d'Israël de repousser les attaques de ceux qui n'ont d'autre but que de bloquer toute résolution pacifique du conflit et tout espoir pour les peuples israélien et palestinien de coexister ».

Cette prise de position franche et nette tranche avec celle émise le 24 juillet dernier par 480 intellectuels canadiens qui reprochaient à Ottawa une position « déséquilibrée et partisane » exagérément pro-israélienne dans le conflit qui oppose l'armée israélienne au Hamas dans la bande de Gaza.

Le 1er août, une centaine d'intellectuels et de personnalités québécoises ont aussi signé une lettre déplorant « l'aveuglement » du gouvernement canadien et « l'abandon de sa vocation pacifique ».

INOLTRE SU HUFFPOST

Les principaux groupes armés palestiniens de Gaza