NOUVELLES

Syrie: sept membres d'une famille ismaélienne tués par les jihadistes

04/08/2014 06:22 EDT | Actualisé 04/10/2014 05:12 EDT

Les jihadistes ultra-radicaux sunnites de l'État islamique (EI) ont massacré sept membres d'une même famille ismaélienne, dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie, ont rapporté lundi les médias syriens et une ONG.

"Un groupe terroriste armé a commis un massacre dans la localité de Mzeiraa près de la ville de Salamiyé, tuant sept frères, dont deux âgés de 13 et de 15 ans, et blessant quatre autres personnes", a indiqué l'agence officielle Sana.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a indiqué pour sa part que "l'attaque a été perpétrée par des combattants de l'EI" qui ont pénétré dans une maison à Mzeiraa, ouvrant le feu sur certains membres de la famille et tuant d'autres à l'arme blanche".

La famille appartient à la communauté ismaélienne, branche du chiisme, selon l'OSDH.

Par ailleurs, selon l'OSDH, au moins 13 personnes, civils et membres de la tribu Chaitat, ont été tuées dans les combats avec l'EI dans la riche province orientale de Deir Ezzor. Les affrontements ont commencé il y a une semaine, après l'arrestation de trois membres de la tribu par l'EI, et se poursuivaient, selon l'Observatoire.

Dans la même province, plus de 5.000 personnes ont fui plusieurs villages bombardés par les forces gouvernementales, a assuré l'OSDH qui fait état de conditions difficiles pour ces réfugiés en raison notamment du manque d'eau.

Dans la province septentrionale d'Alep, des hommes armés ont enlevé 14 employés qui réparaient une ligne de haute tension alimentant Alep et Idleb, selon l'OSDH.

Selon l'Observatoire, l'armée a repris deux villages dans le sud-ouest de cette province.

L'OSDH a révisé à la hausse le bilan des morts tombés dimanche autour de Damas à la suite de raids de l'armée de l'air, passant de 32 à 52: 20 civils ont été tués à Douma et 32 à Kfra Batna, au nord-est de la capitale.

rm/sk/feb

PLUS:hp