NOUVELLES

L'Allemagne renonce à un projet militaire avec la Russie (presse)

03/08/2014 06:10 EDT | Actualisé 03/10/2014 05:12 EDT

L'Allemagne a décidé de renoncer à un vaste projet d'équipements militaires conclu entre le groupe de défense Rheinmetall et la Russie et suspendu depuis mars, en raison de la crise ukrainienne, selon le Süddeutsche Zeitung à paraître lundi.

Le ministre de l'Economie et vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel, a "retiré son autorisation" à ce projet de camp d'entraînement entièrement équipé pour former les troupes russes, affirme le quotidien, s'appuyant sur un "document écrit" qu'il a pu consulter.

Sigmar Gabriel avait suspendu en mars la mise en oeuvre de ce contrat d'environ 100 millions d'euros, au motif que le gouvernement allemand tenait le commerce d'armes avec la Russie pour "indéfendable" en raison, déjà, de la crise ukrainienne.

Selon le Süddeutsche Zeitung, le centre en projet devait accueillir et former 30.000 soldats par an à Mulino, dans la région de la Volga, et était destiné aux unités d'infanterie et de blindés en Russie. Il devait ouvrir cette année.

Le projet avait été lancé par la précédente coalition "noire-jaune", rassemblant conservateurs et libéraux, avant la "grande coalition" entre conservateurs et sociaux-démocrates formée après la réélection d'Angela Merkel à la chancellerie, à l'automne 2013.

cfe/jr

PLUS:hp