NOUVELLES

GB: la situation à Gaza est devenue "intolérable" (ministre)

03/08/2014 05:14 EDT | Actualisé 03/10/2014 05:12 EDT

Le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond considère que la situation à Gaza est devenue "intolérable" pour la population civile et craint qu'elle puisse conduire "à une hausse des incidents antisémites" en Grande-Bretagne, dans une interview au Sunday Telegraph.

"L'opinion publique britannique a le fort sentiment que la situation est devenue intolérable pour la population civile à Gaza et qu'il faut réagir, et nous sommes d'accord avec cela", a déclaré Philip Hammond dans sa première interview à un quotidien britannique.

Le chef de la diplomatie britannique a également affirmé avoir reçu des milliers d'emails de la part de Britanniques "profondément troublés par ce que qu'ils voient à la télévision" depuis le début de l'offensive israélienne dans la bande de Gaza le 8 juillet.

Philip Hammond a également de nouveau appelé "à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et sans condition". "Nous devons obtenir l'arrêt des massacres", a-t-il ajouté.

En fonction depuis trois semaines, il s'inquiète par ailleurs des conséquences que pourrait avoir le conflit entre Israël et le Hamas en Grande-Bretagne.

Il pourrait conduire "à une hausse des attaques antisémites à l'encontre des communautées juives" dans le pays, a-t-il estimé.

Le porte-parole de l'armée israélienne a annoncé dimanche à l'AFP qu'Israël avait commencé à retirer certaines troupes de la bande de Gaza et à en redéployer d'autres à l'intérieur du territoire palestinien.

La guerre en cours dans le territoire densément peuplé, ravagé et asphyxié de Gaza, a coûté la vie à plus de 1.730 Palestiniens, très majoritairement des civils, et à 67 Israéliens dont trois civils.

sds/ml

PLUS:hp