NOUVELLES

Brésil - Flamengo: mission sauvetage pour Luxemburgo

03/08/2014 01:02 EDT | Actualisé 03/10/2014 05:12 EDT

Le Brésilien Vanderlei Luxemburgo, nommé pour la 4e fois entraîneur de Flamengo le 23 juillet, ne cache pas que son seul objectif est d'éviter une relégation inédite du club de Rio en 2e division.

Dans une interview dimanche au quotidien O Globo, Luxemburgo déclare que "les joueurs doivent comprendre qu'ils doivent sortir le club de la situation dans laquelle il se trouve", après une série de mauvais résultats.

"Nous avons 10 points (à la dernière place du classement de première division, ndlr) et nous en avons besoin de 37 pour ne pas descendre. C'est-à-dire que nous devons obtenir 47% des 78 points qu'il reste à prendre. C'est là notre championnat", souligne-t-il.

L'entraîneur de 62 ans qui dirige le club rouge et noir pour la quatrième fois, la première en 1991, estime par ailleurs que s'il n'y a pas de sélectionneurs brésiliens dans les grands clubs européens c'est "parce qu'au Brésil ils gagnent très bien et parce qu'il faut du temps pour connaître le foot européen de l'intérieur".

Interrogé sur l'humiliante défaite de la "Seleçao" (7-1) contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde au Brésil en juillet, il affirme "ne jamais avoir imaginé cela".

"Jamais, ni moi, ni personne. Un résultat comme ça n'arrive que lorsque l'équipe se déstructure pendant le match (...) L'équipe a pris un but et c'est devenu le bazar (...) La vérité c'est que le Brésil n'a présenté à aucun moment un football pour être champion", dit-il.

cdo/bvo

PLUS:hp