NOUVELLES

Israël n'ira pas au Caire discuter de cessez-le-feu

02/08/2014 04:33 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:12 EDT

Israël a décidé de ne pas envoyer de délégation au Caire pour des discussions en vue d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, a indiqué un haut responsable samedi.

Cette déclaration confirme des informations rapportées par des médias israéliens selon lesquelles le cabinet de sécurité, qui réunit les principaux ministres autour du Premier ministre Benjamin Netanyahu, avait décidé de n'envoyer personne au Caire.

"Trouver un arrangement n'intéresse pas le Hamas qui ne fait que se moquer de la communauté internationale", avait ainsi assuré la radio de l'armée, citant un haut responsable politique.

Des discussions étaient prévues dans la capitale égyptienne après l'annonce dans la nuit de jeudi à vendredi d'un cessez-le-feu accepté pour la première fois aussi bien par Israël que par le Hamas.

Israéliens et Palestiniens devaient mener séparément avec les Egyptiens ces discussions associant les Américains, pour parvenir à une cessation durable des hostilités.

Mais le cessez-le-feu a volé en éclats à peine entré en vigueur vendredi matin et les discussions au Caire ont été différées.

Une délégation palestinienne est toutefois arrivée samedi soir au Caire pour rencontrer des responsables égyptiens dimanche. Elle compte en particulier Majed Faraj, le chef de la sécurité de l'Autorité palestinienne, qui devait être rejoint par des responsables du Hamas.

Côté américain, c'est l'envoyé au Moyen-Orient Frank Lowenstein qui est attendu au Caire.

jjd-lal/ng/cbo

PLUS:hp