NOUVELLES

Gaza: Israël autorise des habitants du nord à rentrer chez eux (armée)

02/08/2014 09:00 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:12 EDT

L'armée israélienne a autorisé samedi un retour chez eux des habitants de Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza, a-t-elle annoncé, une possible indication qu'elle considère y avoir terminé sa mission.

Des témoins ont affirmé à un journaliste de l'AFP avoir constaté un retrait israélien de villages proches de Beit Lahiya, dans le nord, mais aussi de Khan Younès, dans le sud de l'enclave palestinienne.

"Les habitants du nord de la bande de Gaza ont reçu un message leur indiquant qu'ils pouvaient retourner dans le secteur de Beit Lahiya", a indiqué un communiqué de l'armée.

"Il est conseillé aux habitants de faire attention aux engins explosifs que le Hamas a disséminés dans la zone", poursuit le texte.

Les habitants "ont été informés qu'ils pouvaient rentrer en toute sécurité à Beit Lahiya et Al-Atatra", ville voisine, a confirmé à l'AFP une porte-parole, des propos laissant entendre que l'armée israélienne a cessé ses opérations dans ces secteurs.

Mais peu après l'annonce israélienne, peu d'habitants avaient décidé de revenir, a constaté un photographe de l'AFP.

"Nous ne retournerons pas à Beit Lahiya. Nous avons peur que l'armée nous tire dessus", a déclaré Nadal Salman, 20 ans qui a choisi de rester dans l'école de Jabaliya, juste au sud, où il s'est réfugié.

"Ils ont encore tué des gens hier là-bas. Il n'est pas question d'y retourner pour l'instant", a ajouté cet homme qui a perdu deux frères et dont la maison a été détruite dans l'offensive israélienne "Bordure protectrice" lancée le 8 juillet. Plus de 1.600 Palestiniens ont perdu la vie depuis, et côté israélien 63 soldats et trois civils ont péri.

bur-gl/ng/cbo

PLUS:hp