NOUVELLES

L'Etat islamique se retire de trois villages dans l'est de la Syrie

01/08/2014 02:45 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont retirés de trois villages de la province de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, à l'issue de combats avec une tribu sunnite, a rapporté vendredi une ONG syrienne.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les combattants de l'EI se sont retirés de Abou Hamam, Kashkiyé et Ghranij, trois villages dominés par la tribu sunnite des Chaitat.

Des membres de la tribu ont par ailleurs mis le feu aux bâtiments que tenait l'EI dans un quatrième village, selon l'OSDH.

Les combats entre les jihadistes et les hommes de la tribu avaient débuté mercredi, ces derniers proclamant sur Twitter: "Chaitat se soulève contre l'Etat islamique".

Ils avaient été déclenchés par l'arrestation de trois membres de la tribu par l'EI, "en violation à un accord", selon l'ONG.

Les Chaitat s'étaient en effet engagés à ne pas s'opposer à l'EI qui devait de son côté s'abstenir de s'en prendre à ses membres.

Jeudi, les jihadistes avaient mené des raids dans ces villages, arrêtant ou enlevant un nombre indéterminé de personnes et se livrant à des perquisitions, a ajouté l'OSDH faisant état de combats très intenses.

Neuf combattants de l'EI ont été tués dans les affrontements, le groupe jihadiste appelant en renfort ses autres forces déployées dans la province.

L'EI contrôle en grande partie la riche province pétrolière de Deir Ezzor, ainsi que de larges pans de territoire de l'Irak voisin.

sah/srm/vl/hj

PLUS:hp