NOUVELLES

Ebola: contrôles médicaux pour des participants au sommet USA-Afrique (Obama)

01/08/2014 03:53 EDT | Actualisé 01/10/2014 05:12 EDT

Des participants au sommet USA-Afrique la semaine prochaine à Washington, venant de pays affectés par le virus Ebola, subiront des contrôles médicaux à leur arrivée aux Etats-Unis, a annoncé vendredi le président Barack Obama.

"Nous nous assurons que nous faisons des contrôles là-bas quand ils quittent (leur) pays. Nous ferons des contrôles supplémentaires ici", a dit le chef de l'exécutif américain lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, sans préciser les pays d'Afrique concernés.

M. Obama a ajouté qu'il s'agissait de mesures de "précaution" pour d'éventuels délégués au sommet qui auraient couru un "risque marginal, infinitésimal d'exposition" au virus Ebola.

Le président américain s'est voulu rassurant, affirmant qu'"Ebola n'est pas quelque chose qui se transmet facilement".

"Ce qui est fondamental c'est d'identifier, de mettre en quarantaine, d'isoler ceux qui ont contracté (le virus) et s'assurer que des protocoles sont en place pour éviter les contaminations", a encore expliqué Barack Obama devant la presse à la Maison Blanche.

Il est l'hôte à partir de lundi du premier sommet USA-Afrique censé réunir une cinquantaine de chefs d'Etat et de gouvernement.

Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf ont renoncé à se rendre au sommet.

nr-jkb/elm

PLUS:hp