BIEN-ÊTRE

Les 10 curiosités à découvrir à Munich (PHOTOS)

30/07/2014 10:27 EDT | Actualisé 30/07/2014 10:27 EDT
Anne Pelouas

Au pied des Alpes, Munich est une ville chaleureuse où il fait bon prendre quelques jours avant un trek en montagne ou un vol de plus… Son aéroport est en effet une plateforme d’envergure pour d’autres destinations européennes, en Asie, au Moyen-Orient ou en Afrique. Sans compter que le fleuron allemand Lufthansa inaugure cet été (et jusqu’à fin octobre) un vol direct Toronto-Munich.

(Le texte continue après la galerie)

Les curiosités de Munich

Planète BMW

Des marques allemandes réputées de voitures et motos, BMW est l’une des plus connues. A Munich, il ne faut pas manquer la visite de son futuriste quartier général, avec usine, hall d’exposition gigantesque (BMW Welt) et musée à l’architecture de verre et acier très léchée. Le musée est passionnant, même pour ceux qui ne s’intéressent ni aux autos, ni aux motos.

Les passerelles intérieures sont conçues comme les tournants d’une route, bordée de salles aux murs interactifs. Il présente de façon originale les coulisses des BMW, côté design et technologies, ainsi que 120 modèles d’autos et de motos créées en plus de 90 ans, de la minuscule voiture Isetta 1955 ou la moto R32 de 1923 aux plus récents !

Avant d’avaler un snack au « Biker’s Lodge » du BMW Welt, petits ou grands grimpent sur de vrais modèles de motos.

Dans l’air à l’Olympia Park

A défaut d’être un athlète, comme ceux qui participèrent aux Jeux olympiques de 1972, prenez l’air sur le parcours-aventure (style via ferrata avec harnais, casque, mousquetons et tyrolienne) qui transporte sur les hauteurs du stade et de la ville.

Pique-nique à la bière

Ah la bière… A Munich, elle coule à flots, y compris dans les lieux publics. Achetez charcuteries et fromages au Viktualienmarkt, le marché historique, ajoutez-y quelques bières et rendez-vous à l’Englischer Garten, l’un des plus grands parcs urbains au monde. Vous n’y serez pas seul sur ses pelouses, sentiers pédestres ou pistes cyclables. Il y a même une zone ouverte aux nudistes.

Quel cirque !

Oubliez le Cirque du Soleil, place au traditionnel… Circus Krone. Cette institution munichoise y a pignon sur rue de l’automne au printemps, quand clowns, acrobates et animaux sont rentrés de tournée.

Mon château en Bavière

Munich a son château, entouré d’un beau parc. Résidence d’été des rois et ducs de Bavière, le Nymphenburg Palace étonne par la sobriété extérieure de ses jardins à l’anglaise mais le baroque et le rococo y reprennent leurs droits à l’intérieur des pavillons du domaine.

Taverne et musique bavaroise

Sous de hauts plafonds boisés, sur de longues tables, on sert dans la « Bierhalle » du Hofbräuhaus de la bière accompagnée d’un plat typique, comme la saucisse-choucroute, mais l’essentiel est ailleurs: sur la scène où des musiciens en habits bavarois jouent de l’accordéon et du saxophone.

Trésors du musée Lenbach

L’artiste-collectionneur Franz von Lenbach a légué au monde une impressionnante collection de tableaux de maîtres. Dans sa villa historique, doublée d’un pavillon moderne, on retrouve de nombreuses œuvres de peintres de l’École de Munich.

Le musée abrite aussi la plus importante collection du mouvement d’avant-garde « Der Blaue Reiter » qui, à partir de 1908, développa une expression artistique mêlant couleurs et spiritualité. Wassily Kandinsky (dont de nombreuses œuvres marquantes et dessins sont au musée), August Macke et Franz Marc en furent notamment les figures de proue.

Rafting sur radeaux de bois

Les pneumatiques, c’est bien mais imaginez-vous sur un radeau de bois comme au temps de la drave ! C’est ainsi qu’on peut descendre gentiment la rivière Isar : une balade épatante dans la campagne à quelques kilomètres de Munich!

Au jardin de bière

Prendre un verre dans un Biergarten (jardin de bière) est une obligation à Munich ! Les grandes terrasses extérieures de restaurants sont combles les soirs d’été. La Lagerbier, bière-pression maison, ne se détaille pas en-dessous d’une pinte chez Augustinerkeller, où le repas (escalope panée ou saucisse bavaroise) est plus l’accompagnateur que l’essentiel!

Un trek guidé transalpin

C’est ce que propose depuis Munich le voyagiste français Grand Angle. En 14 jours de randonnée soutenue, on traverse les pré-Alpes bavaroises (avec visites de châteaux), le Tyrol autrichien et les Dolomites italiennes, en passant par plusieurs cols de haute montagne, pour finir à Venise.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 destinations cachées d'Europe