NOUVELLES

Crash MH17: il est possible qu'il y ait encore beaucoup de corps près de l'épave (Australie)

23/07/2014 03:03 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Il est "tout à fait possible que beaucoup de corps" soient encore sur le site du crash, "en plein air", a déclaré mercredi le Premier ministre australien, alors que les premières dépouilles vont être transportées aux Pays-Bas.

"Il est tout à fait possible que beaucoup de corps soient encore là-bas, en plein air, sous le soleil de l'été européen, soumis à des interférences et aux ravages de la chaleur et des animaux", a estimé le chef du gouvernement.

Tony Abbott a de nouveau appelé à "des recherches poussées pour la récupération" des cadavres sur le site, dans l'est de l'Ukraine, dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses.

Il s'est dit "gravement inquiet" et estimé que "jusqu'à présent", les opérations de récupérations des corps "n'avaient pas été menées de manière professionnelle".

Un premier avion doit décoller mercredi matin de l'aéroport de Kharkiv en Ukraine, ramenant aux Pays-Bas les restes humains de passagers de l'avion, probablement abattu par un missile parti de la zone contrôlée par les rebelles prorusses.

Des examens y seront conduits afin de permettre l'identification des corps afin qu'ils puissent être rendus aux familles.

Le nombre exact de dépouilles entreposées dans un train réfrigéré en Ukraine n'est pas connu. L'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) parlait mardi de quelque 200 corps, alors que le Premier ministre néerlandais Mark Rutte avait évoqué le nombre de 282 "selon des informations non confirmées".

grk/mfc/fmp/jh

PLUS:hp