NOUVELLES

Angleterre - La réserve de City arrête un match après des propos racistes

23/07/2014 07:38 EDT | Actualisé 22/09/2014 05:12 EDT

La réserve de Manchester City a décidé d'arrêter de jouer en plein match contre l'équipe croate HNK Rijeka après que des propos soit-disant racistes aient été prononcé contre un joueur, a-t-on appris mercredi auprès du club anglais.

"Le match de l'équipe réserve des moins de 21 ans de Manchester City a été annulé après que des propos racistes aient été tenus contre le milieu Seko Fofana par un membre de l'équipe adverse", rapporte un communiqué sur le site des Citizens.

Les dirigeants du club ont demandé à leurs joueurs de quitter le terrain juste avant la mi-temps de la rencontre à Novigrad.

Le milieu français venait alors d'être exclu pour ce que City a qualifié sur son compte Twitter comme un "incident sans le ballon" alors que les Croates menaient 1-0.

"L'entraîneur de City Patrick Vieira est alors entré sur le terrain, a discuté rapidement avec l'arbitre et à la surprise générale a ensuite retiré son équipe, explique le coordinateur sportif adverse Ranko Buketa sur le site de Rijeka. Lui-seul connaît les raisons".

Ultérieurement, dans un communiqué publié sur le site de Rijeka, M. Buketa rejette "clairement et sans ambiguïté" les accusation de City et assure que ses joueurs "n'ont pas proféré à l'adresse des adversaires des insultes à caractère racial, religieux ou liées à la nationalité".

"Nous percevons les accusations (...) à notre encontre comme une démarche visant à couvrir un vilain coup d'un joueur de Manchester City qui a été exclu mais aussi une décision dure et illogique de Manchester City de faire sortir l'équipe du terrain", a-t-il poursuivi.

cd-ljv/cn/jgu

PLUS:hp