NOUVELLES

Le Sénat mexicain approuve les lois sur la réforme du secteur de l'énergie

22/07/2014 05:03 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

Le Sénat mexicain a approuvé les lois d'application de la réforme constitutionnelle permettant l'ouverture du secteur pétrolier aux investissements étrangers.

Les sénateurs ont approuvé lundi la dernière des quatre séries de lois qui permettent de mettre fin au monopole exercé par l'Etat mexicain depuis 1938 sur le secteur de l'énergie.

La Chambre des Députés doit à présent voter ces mesures que l'opposition de gauche a tenté de modifié.

Le président Enrique Pena Nieto a salué l'issue positive du vote qui avait débuté jeudi, le qualifiant d'exemple du "civisme et de la maturité politiques" du Mexique.

Les opposants à la réforme énergétique, notamment de gauche, comme le Parti de la révolution démocratique (PRD), et le parti travailliste (PT), y voient une menace à la souveraineté du Mexique, craignant qu'une privatisation des ressources énergétiques n'aboutisse à une réduction des ressources de l'Etat: la compagnie Pemex, qui a le monopole du secteur, représente plus du tiers des revenus fiscaux du Mexique.

Peña Nieto défend sa réforme comme un outil essentiel pour la modernisation de Pemex et la relance de la production de pétrole brut pour la faire passer de 2,5 millions de barils quotidiens à trois millions et pour la création de 500.000 emplois d'ici à 2018.

jg/oh/abk/jh

PLUS:hp