NOUVELLES

Des manifestants marquent leur opposition face aux actions militaires d'Israël (VIDÉO)

22/07/2014 05:00 EDT | Actualisé 22/07/2014 08:29 EDT

Les esprits se sont brièvement échauffés, mardi, lors d'une manifestation au centre-ville d'Ottawa, où des militants ont demandé au premier ministre Stephen Harper de dénoncer les actions militaires d'Israël à Gaza.

Des centaines de Canado-Palestiniens et de sympathisants ont manifesté devant le bureau du premier ministre à Ottawa avant de se diriger vers l'ambassade d'Israël, quelques coins de rue plus loin.

Alors qu'ils marchaient devant le Parlement, certains ont crié «Honte, honte!» lorsqu'une poignée de manifestants pro-Israël, portant le drapeau israélien, ont crié «Plus de terreur!» alors qu'ils se trouvaient sur un autre trottoir tout près.

La police et les organisateurs de la marche ont réussi à calmer la foule et à garder les deux parties séparées.

Des discours ont été prononcés, condamnant les propos de M. Harper en appui à Israël.

Le premier ministre a déclaré avec insistance que le Canada demeurait fermement du côté d'Israël dans le conflit qui a vu des tirs de roquettes en provenance de Gaza et des frappes aériennes perpétrées par Israël. Le conflit a fait des centaines de morts - principalement du côté palestinien -, incluant des femmes, des enfants et des soldats israéliens.

Israël maintient avoir le droit de se défendre contre les tirs de roquettes continus depuis Gaza, territoire contrôlé par le Hamas.

La manifestation à Ottawa incluait notamment des membres d'une organisation internationale baptisée Juifs unis contre le sionisme, qui appelle au démantèlement de l'État d'Israël.

Mais le Centre consultatif des relations juives et israéliennes du Canada se dit de plus en plus inquiet des manifestations anti-Israël comme celles qui ont eu lieu récemment à Montréal, Calgary et dans la région de Toronto, et qui sont devenues, dit-il, «un exutoire pour des propos haineux, de l'intimidation et même de la violence contre les juifs».