NOUVELLES

Bolivie : 14,7 tonnes de cocaïne saisies en 2014, selon le gouvernement

22/07/2014 04:41 EDT | Actualisé 21/09/2014 05:12 EDT

Les autorités boliviennes ont saisi depuis le début de l'année 14,7 tonnes de cocaïne, chlorhydrate et pâte-base, a annoncé mardi le vice-ministre de la Défense sociale, Felipe Caceres, à l'agence ABI (publique).

Quelque 52% de la cocaïne saisie était d'origine péruvienne, a-t-il ajouté.

Ces saisies démontrent que les services anti-drogue déploient "de gros efforts pour éviter que la cocaïne ne parvienne sur le marché illégal et empoisonne les sociétés chilienne, argentine, européenne et africaine", quelques unes de ses destinations avec le Brésil.

Entre janvier et juillet, la Force spéciale de lutte contre le narcotrafic (FELCN) "a réalisé au moins 7.653 opérations et appréhendé 1.920 personnes, Boliviens et étrangers", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, 66 tonnes de marihuana ont également été saisies.

La FELCN avait mis la main en 2013 sur 20 tonnes de cocaïne et 76 tonnes de cannabis.

La Bolivie est le troisième producteur mondial de cocaïne, derrière le Pérou et la Colombie, selon les Nations unies.

Depuis l'expulsion en 2008 du pays de l'Agence anti-drogue américaine (DEA), accusée d'ingérence dans la politique locale, les autorités boliviennes ont réduit les surfaces cultivées de coca de 28.900 hectares en 2008 à 23.000 fin 2013.

rb/jco/dg/hdz/mr

PLUS:hp