NOUVELLES

Une cadre l'Assemblée nationale burkinabé arrêtée au Bénin pour trafic de bébés présumé

21/07/2014 12:43 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

La directrice des Affaires financières de l'Assemblée nationale du Burkina Faso, Safia Koulibaly, a été arrêtée à Cotonou par Interpol pour trafic de bébé présumé, a déclaré lundi le porte-parole de la police béninoise.

"Safia Koulibaly, (...) directrice des Affaires financières et du matériel de l'Assemblée Nationale du Burkina, a été arrêtée à Cotonou par Interpol Bénin" a rapporté le commissaire Richard Akodandé à l'AFP.

Madame Koulibaly a été arrêtée mardi dernier puis écrouée mercredi à la prison civile de Cotonou avec quatre autres personnes accusées de "faux et usage de faux, trafic et complicité de trafic d'enfants dans la sous-région".

Une vingtaine de personnes ont déjà été arrêtées le mois dernier au Niger voisin dans le cadre du démantèlement d'un trafic présumé de bébés venant du Nigeria et transitant par le Bénin.

Selon des sources nigériennes, les bébés retrouvés à Niamey le mois dernier venaient du Nigeria via le Bénin.

Des "usines à bébés", sortes de cliniques privées accueillant des femmes enceintes avant de vendre leurs bébés, sont régulièrement démantelées au Nigeria.

Au Niger, l'affaire a pris une tournure très politique, puisque parmi les personnes interpellées figure une des épouses du président du Parlement, Hama Amadou, le principal opposant au président Mahamadou Issoufou.

str-cdc/jmc

PLUS:hp