NOUVELLES

La Roumanie veut des sanctions plus dures contre la Russie

21/07/2014 02:36 EDT | Actualisé 20/09/2014 05:12 EDT

L'Union européenne doit prendre rapidement des sanctions plus dures contre la Russie dans la crise ukrainienne si elle ne veut subir elle même plus tard des pertes économiques plus lourdes, a estimé lundi le président roumain Traian Basescu.

"Appliquer avec des gants les sanctions de la phase 3 serait une erreur. Plus nous retarderons les mesures stoppant l'enthousiasme de M. Poutine à reconquérir l'empire de l'ex-Union soviétique, plus nous paierons cher", a mis en garde M. Basescu lors d'une allocution publique alors que les Européens doivent se réunir sur le sujet des sanctions mardi.

"La Fédération de Russie doit être traitée de ce point de vue même si nous (les Européens, ndlr) avons des pertes économiques consistantes. Elles ne seront pas plus lourdes que celles de la Russie", a insisté le chef de l'Etat dont le pays est voisin de l'Ukraine.

M. Basescu a jugé que l'UE aurait dû faire davantage plus tôt en prenant des "sanctions économiques dures qui découragent la légèreté avec laquelle la Fédération russe alimente le conflit généré par les +terroristes+ dans l'Est de l'Ukraine".

Mais nombre de pays européens se sont montrés réticents soit parce qu'ils dépendent du gaz russe, soit parce qu'ils ont des contrats et des investissements en cours avec ce pays.

Pour le chef de l'Etat roumain, les Européens doivent aujourd'hui se montrer solidaires des Etats-membres de la frontière orientale.

"Aujourd'hui c'est l'Ukraine, on arrive à la frontière des Etats baltes, de la Pologne, de la Roumanie", a-t-il souligné, mettant en garde contre "le risque de juger plus importants les impératifs économiques que la solidarité avec les Etats de la frontière orientale".

iw/mr

PLUS:hp